Sélectionner une page

 

Marie-Douce Primeau, coordonnatrice internationale et BIO LALANE Sandrine coordonnatrice régionale du projet Topics étaient toutes deux en visite de travail au CERRHUD á Cotonou du 27 août au 02 septembre 2021. Le but essentiel de cette visite au CERRHUD a été de rencontrer les acteurs locaux de mise en œuvre du projet TOPICs et de constater les activités déjà effectuées et celles en cours de réalisation.

Pendant quatre jours, les visiteurs venus du Canada et du Burkina Faso se sont entretenus avec l’équipe projet TOPICs et également le Directeur du CERRHUD le docteur Jean-Paul Dossou. Selon ce dernier les activités prévues ont été réalisées et dans les délais convenus. Néanmoins il reste encore á faire.

Le projet Topic est un projet Canadien qui depuis 2017 intervient au Bénin au Burkina-Faso et en République Démocratique du Congo. Il vise à améliorer l’engagement des citoyens et à rendre les systèmes de santé plus réactifs aux besoins des citoyens à travers le développement de plateformes technologiques et le renforcement des capacités des partenaires locaux. Au Bénin, le projet intervient dans les départements du Littoral (zones sanitaires Cotonou 2 & 3 et Cotonou 5) et de l’Atacora (zone sanitaire Natitingou-Boucoumbé-Toucountouna). Il s’arrime parfaitement aux besoins prioritaires du Ministère de la Santé et est inclus dans un projet plus grand dudit ministère dont le projet « Je t’écoute ».

Qu’apporte le projet TOPICs aux béninois ?

Le projet TOPICs s’appuie sur trois outils : le premier : la mise en service d’appel gratuit avec un serveur vocal interactif dont le numéro vert 136. Tout citoyen béninois peut appeler ce numéro pour formuler une plainte concernant sa prise en charge dans un centre de santé. Le deuxième, les bornes numériques. Ces bornes sont en effet des cabines téléphoniques dans lesquelles le patient ou l’usager peut enregistrer sur une tablette et de façon anonyme son avis par rapport á sa prise en charge á l’hôpital d’où il sort. Ces données enregistrées sont plus tard récupérées par les techniciens pour une analyse qui va permettre de corriger les défaillances observées par les usagers dans la formation sanitaire.

Les bornes ou cabines sont disponibles l’une á l’hôpital de zone de ménontin et l’autre á l’hôpital de zone de Sourou Léré. Et le troisième outil qui est un questionnaire de satisfaction adressé toujours aux usagers des centres de santé pour avoir leur appréciation sur leur prise en charge dès qu’ils vont dans une formation sanitaire pour des soins.

Ces trois différents éléments concourent á la bonne prise en charge des usagers des zones sanitaires Cotonou 2, 3 & 5 et les zone sanitaire Natitingou-Boucoumbé-Toucountouna et plus.

Rappelons que le ministère de la santé avait mis en place l’initiative je « t’écoute », toujours pour la même cause qui est d’être á l’écoute des usagers des centres de santé pour toutes plaintes.  Le ministère de la Santé du Bénin s’est donc appuyé, d’une part, sur le projet Technologies Participation Citoyenne en santé (TOPICs) avec le financement de Affaires Mondiales Canada (AMC) et l’appui technique du Centre de Recherche en Reproduction Humaine et en Démographie (CERRUHD) et d’autre part le projet ENABEL qui a apporté un soutien financier et technique à travers le Programme d’Appui au Secteur de la Santé (PASS SOUROU).

Les coordonnatrices et les acteurs de mise en œuvre du projet TOPICs ont inspecté ensemble les 3 outils sus-cités pour constater leur bonne utilisation.

Sandrine BIO LALANE a expliqué que le projet TOPICs a rencontré dans ses débuts plusieurs difficultés liées aux négociations entre partenaires. En dehors de cela, la pandémie du covid-19 a ralenti sur plusieurs mois les activités. Mais á l’étape actuelle, les choses se sont améliorées et les Béninois profitent mieux de la Technologie mise en place pour être á l’écoute de leurs appréciations sur les services dont ils bénéficient en cas de maladie dans les hôpitaux au Bénin.

Par ailleurs, le projet TOPICs informe aussi les usagers sur leurs droits et devoir en santé. Également, le questionnaire de satisfaction s’adresse aussi aux personnels soignants dans les zones sanitaires pour savoir comment ils prennent en charge de façon efficace tout patient en situation de maladie ; ils ont aussi la possibilité de donner leur appréciation sur le système sanitaire béninois.

Prévu pour finir en mars 2021 les acteurs de mise en œuvre du projet TOPICs s’attèlent á la tâche. L’heure est aux ateliers de dissémination et de formation des parties prenantes, des professionnels de la santé et des OSC.

Mme Rosette Dossou socio-anthropologue et assistant de recherche au CERRHUD, actrice de mise en œuvre du projet TOPICs a expliqué que le projet a apporté un plus au système sanitaire du Bénin. Et avec un peu plus de communication autour des trois outils mis en place, le système de santé béninois serait plus performant et les populations bénéficieraient d’une prise en charge efficace, ce qui rentre dans l’objectif du ministère de la santé.

Mme Armelle Vigan socio-anthropologue et actrice de mise en œuvre du projet a aussi apprécié l’implémentation du projet au Benin et surtout la participation du ministère de la santé dans sa mise en œuvre en ce temps de pandémie du COVID-19.

Derniers articles

ARIACOV

ARIACOV

ARIACOV 06-04-2020 Le Projet d’Appui à la Riposte Africaine à l’épidémie de COVID19 (ARIACOV), est un projet de recherche qui vise à collecter des données sur la perception de la population sur la pandémie de SARS-CoV-2. Cela permettra de prioriser les messages qui...